Se faire soigner

Informations générales

Avec la nouvelle génération de médicaments pour traiter l’hépatite C, on prescrit de moins en moins souvent d’interférons et le traitement peut être administré totalement sous la forme de comprimés. Les nouveaux régimes de traitement contre l’hépatite C se distinguent par une tolérance accrue, une durée de traitement plus courte, de 8 à 24 semaines, et un taux de guérison élevé (>80 à 90%). Avec l’amélioration du traitement, le dépistage actif de l’hépatite C chez les groupes à risque prend une nouvelle signification.

Hépatite C chronique

L’hépatite C est la maladie chronique la plus fréquente chez les consommateurs de drogues. Les cas de décès liés aux atteintes du foie augmentent chez les consommateurs/-trices de drogues et l’hépatite C y joue un rôle important. Il est indispensable d’informer tous les consommateurs/-trices de drogues infectés par le virus de l’hépatite C des traitements disponibles.

En Europe de l’ouest, on trouve quatre sous-groupes du virus de l’hépatite C (génotypes 1 à 4). Outre le fait que le patient ou la patiente présente une cirrhose hépatique, le type de sous-groupe est également pris en considération lors du choix du traitement car celui-ci est déterminant pour son succès. Le taux de succès avec un traitement moderne, sans interférons, s’élève à 90% et est un peu plus faible pour le génotype 3.

Indications

Pour chaque patient atteint d’hépatite C chronique, un traitement antiviral devrait être envisagé. Les patients présentant des dommages hépatiques doivent être traités en priorité (degré de fibrose 2 et plus) ou des symptômes indépendants du foie (ce qu’on appelle des manifestations extra-hépatiques, telles qu’une fatigue aiguë, etc.) ainsi que les patients présentant un risque accru de contamination.

Traitement

L’hépatite C chronique est traitée aujourd’hui avec une combinaison de substances antivirales à action directe (AAD) administrées oralement. Il existe trois classes de substances: les inhibiteurs de la protéase, les inhibiteurs NS5A ainsi que les inhibiteurs NS5B. Selon l’évolution de la cirrhose hépatique, de la ribavirine doit encore être administrée. En raison du dynamisme élevé dans le développement de médicaments contre l’hépatite C, les recommandations sur la combinaison et la durée du traitement évoluent sans cesse. Nous vous invitons donc à vous référer aux directives thérapeutiques suisses et européennes:

La durée du traitement varie en moyenne entre 8 et 24 semaines. En raison des limitations de l’OFSP pour la prescription et l’indication des médicaments dues aux prix encore très élevés des médicaments, il faut se référer au Compendium suisse des médicaments.