Situation à risque

En cas de :

  • Blessure par piqûre d'aiguille
  • Blessure par morsure
  • Contact de peau lésée (eczéma, blessure, etc.) avec du sang ou des liquides biologiques
  • Contact de muqueuses (œil, bouche) avec du sang ou des liquides biologiques

Il faut immédiatement consulter le médecin de famille, le médecin des urgences ou le médecin du service des maladies infectieuses de l'hôpital afin de décider de la marche à suivre.

Mesures à prendre

  • Il faut prélever du sang sur le patient source, c'est-à-dire sur la personne qui pourrait avoir infecté la personne exposée, pour les tests de dépistage du VIH, de l'hépatite C et de l'hépatite B. Il convient également de consigner l'identité du patient source.
  • Si la personne exposée refuse toute PEP, elle doit, pour des raisons d'assurances, se rendre dès que possible chez le médecin pour une prise de sang. Les analyses de sang doivent être réitérées après 3 mois et après 6 mois chez le médecin de son choix.
  • Dans l'intervalle, la personne concernée est considérée comme potentiellement infectée. Elle présente donc également un risque de transmission et doit être informée de la nécessité d'observer les règles de prévention de transmission de l'infection (en particulier les règles du safer sex). Il convient de consigner dans le dossier de la personne que cette information lui a été transmise.